Le grand théatre


De tous les édifices publics de Bordeaux, le Grand-Théâtre est sans conteste le plus connu et le plus apprécié. Il s’élève à l’emplacement de l’ancien temple des Piliers de Tutelle qui jalonnait l’ancien forum gallo-romain. Sa construction avait été rendu nécessaire suite à la destruction en 1755 d’une salle de spectacle située dans les dépendances de l’ancien hôtel de ville, prés de la Grosse Cloche. La salle de spectacle possède une coupole circulaire dont le plafond peint à fresque par Claude Robin au XVIIIe siècle fut restauré par François Roganeau en 1919. Sa structure est composée essentiellement de pièces bois qui assurent une acoustique parfaite. L’harmonie de couleurs bleu, blanc et or (couleurs de la Royauté) rappelle les teintes de  l’opéra du château de Versailles, construit quelques années auparavant par Jacques Gabriel. Pour la grande histoire, rappelons que cette salle de spectacle accueillie l’Assemblée nationale dans les moments les plus tragiques de l’histoire de la France notamment en 1871. Abordant des répertoires variés s'étendant de la musique baroque aux oeuvres contemporaines, de la danse classique au hip hop, sans oublier les spectacles pour les jeunes, l'Opéra National de Bordeaux s'adresse à tous les publics. A l'Opéra National de Bordeaux sont regroupés des artistes aux profils très différents dont le talent permet de produire des spectacles d'une grande qualité : 120 musiciens à l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine, 38 danseurs au Ballet, 40 choristes dans le Choeur, les décorateurs, peintres, costumiers des ateliers, les techniciens de la scène et les artistes invités.

Portfolio


Le grand théatre


Vu extérieur du grand théatre à la tombée de la nuit

Fermer la fenêtre

Le grand théatre


Vu intérieur du grand théatre, à l'interieur de la salle de spéctacle principale ou de nombreux operas, ballet, etc. ont lieux

Fermer la fenêtre

Le grand théatre


Vu extérieur du grand théatre à la tombée de la nuit

Fermer la fenêtre